Delfau Marianne 130319

Un plaidoyer pour l’abandon du projet de révision de la loi de 1905

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

jeudi 14 mars 2019
  • 24
    Reaklab
    10 avril 2019 à 16:41 / Répondre

    Test

    • 25
      Brandon
      24 mai 2019 à 09:32 / Répondre

      Test de réponse

  • 23
    Tester
    3 avril 2019 à 13:55 / Répondre

    test

  • 22
    Ferma
    3 avril 2019 à 13:54 / Répondre

    test

  • 21
    François Chapelle
    3 avril 2019 à 13:52 / Répondre

    test comment

  • 19
    LIONEL MAINE
    15 mars 2019 à 11:27 / Répondre

    Une petite religieuse au dessert … succulent !
    Marre de « bouffer » du curé !

  • 13
    ERGIEF
    15 mars 2019 à 08:27 / Répondre

    Ce dont il faut se garder est avant tout du prosélytisme religieux et de ses excès. Des 3 grandes religions « du livre » une seule n’est absolument pas proselyte, le judaïsme. Le port de la kippa (somme toute assez discrète) n’étant pas un acte de prosélytisme mais une affirmation d’identité. Les religions chrétiennes sont plus partagées sur la question du prosélytisme. La notion d’évangélisation est différente selon les églises et les courants. Agressif chez les évangélistes le prosélytisme est plus discret chez les cathos. Prêtres et religieux(ses) se sont depuis de nombreuses années fait discrets dans la sphère publique. Le procès d’intention fait à l’église de Rome par les « laicards » est archaique et ridicule. Les Juifs pas plus que les chrétiens n’ont pour objectif d’imposer un modèle social et un cadre légal a la société des hommes. En revanche l’Islam est et demeure une religion de conquête dont la vocation affirmée est de convertir la planete entiere et d’instaurer la charia. Les signes religieux (burnous, voile) ne sont pas de simples symboles d’appartenance mais des outils de persuasion et parfois de provocation. Leur apparition généralisée récente est une preuve supplementaire de leur destination . Quand une musulmane défend le port du voile en prétextant son droit à « vivre librement » sa religion elle empiète en fait sur le champ de liberté des hommes et des femmes auxquels elle impose la vue de ces attributs religieux ostentatoires et donc l’idee et les convictions qu’ils symbolisent.
    La loi de 1905 est un rempart contre ces excès. Comme toute construction elle doit donc être de temps en temps « mise aux normes » pour répondre aux évolutions sociétales.

    • 14
      Aymeric Charles
      15 mars 2019 à 09:49 / Répondre

      « Les Juifs pas plus que les chrétiens n’ont pour objectif d’imposer un modèle social et un cadre légal a la société des hommes. »
      Evidemment, c’est fait depuis 2000 ans. Leur problème c’est que leur toute puissance a été un peu réduite par la loi de 1905, et que depuis ils essayent par tous moyens de la contourner ou l’affaiblir.
      Leurs jeux de pressions sont plus ou moins efficaces selon les périodes et les pouvoirs en place, et il semble qu’ils aient trouvé en Macron un homme tout acquis à leurs idées et prêt à les aider à réduire la portée de la loi, notamment, qui s’en étonnerait venant de Macron, en permettant l’entrée des jeux financiers (au bénéfice de qui à votre avis) dans le champ de la loi de 1905…

      • 15
        ERGIEF
        15 mars 2019 à 10:06 / Répondre

        Je n’aime pas l’allusion malodorante (au bénéfice de qui a votre avis) inscrite dans votre dernier paragraphe …

        • 16
          joab's
          15 mars 2019 à 10:50 / Répondre

          D’accord, c’est répugnant cette allusion !
          Geplu, ca t’a echappé de laisser de tels appels à la haine antisemite ?

        • 18
          Aymeric Charles
          15 mars 2019 à 11:04 / Répondre

          Bon, ben tu n’aimes pas. Il n’en reste pas moins que la question reste posée : Qui bénéficiera de l’ouverture au « commerce » immobilier qu’introduirait ce que l’on sait des propositions de modification de la loi ?
          Et en quoi ce besoin de transparence est-il malodorant ? A moins qu’en cherchant un peu on ne trouve quelques boules puantes…
          Il est vrai que dans l’état de déliquescence morale où est tombée l’église catholique avec ses pédophiles et ses enfileurs de bonne sœurs, on ne peut plus s’étonner de rien.
          .
          Enfin je relève que tu ne dis rien sur le « il semble qu’ils aient trouvé en Macron un homme tout acquis à leurs idées et prêt à les aider à réduire la portée de la loi »…

      • 17
        Marcos
        15 mars 2019 à 11:02 / Répondre

        Votre réponse et ses sous-entendus sont tout simplement honteux. Vous devez être un laïcar/FN ( ou l’inverse ) mais certainement pas un FM !!!

        • 20
          joab's
          15 mars 2019 à 11:59 / Répondre

          c’est votre spécialité de « démaconniser » par caprice tous les FM qui vous contrarient ?

  • 11
    alain
    14 mars 2019 à 13:23 / Répondre

    Cette dramatisation pour un projet de réforme somme toute mineure (il s’agit de réactiver le fonctionnement des associations cultuelles) tient plus du jeu de rôle que d’une argumentation sérieuse.
    L’église catholique et le lobby laïcard sont pour une fois unis dans cette dramatisation : vous avez dit bizarre ?
    La laïcité à la française n’intéresse plus grand monde car qu’on le veuille ou non, cette question est passée au second plan derrière des problèmes beaucoup plus graves pour notre société (l’avenir désastreux de la planète, l’exercice difficile de la démocratie, la décadence de l’idée européenne, entre autres). La laïcité est aujourd’hui acquise dans tous les grands pays ; ceux qui en veulent plus sont une minorité qui se comporte comme des « enfants gâtés » !
    Gérard Delfau joue son rôle ! Cela lui passera !

    • 12
      lazare-lag
      14 mars 2019 à 21:45 / Répondre

      « laïcité acquise »?
      Est-ce vraiment si sûr?

  • 4
    Bandit
    14 mars 2019 à 10:54 / Répondre

    Ce n’est pas à l’état de s’ajuster, mais aux religions de prendre en compte cette loi.

    • 7
      joab's
      14 mars 2019 à 11:02 / Répondre

      Les religions n’ont pas vocation a edicter des lois et doit surtout leur interdire de le faire (charia, torah).
      La loi de 1905 donne des obligations à tous, religieux et etats.
      Ne faudrait-il pas rendre obligatoire une formation laïque à tout précheur ?

      • 8
        GépluAdministrateur
        14 mars 2019 à 11:28 / Répondre

        Rendre obligatoire une formation laïque à tout prêcheur.
        .
        Voilà une excellente idée à laquelle je souscrit et qu’il serait bien de soutenir et développer. 🙂

        • 10
          joab's
          14 mars 2019 à 12:10 / Répondre

          Pour celà, il faut que le dossier « laïcité » soit ouvert et non fermé « par crainte ». Oui la laïcit doit être creative, courageuse et surtout pas dogmatique.
          Ce que je propose là est une idée parmi d’autres. Je ne crois pas non plus qu’on puisse tout gérer par la loi (reflexe frenchouillard) mais pardonnes-moi un reflexe anglo-saxon : « l’usage fait la loi ».
          Par exemple, si nous sommes incommodés par des burkas, burnous, nikabs, kippas etc dans les grandes surfaces, menons boycott des grandes surfaces qui l’acceptent.
          Que fait un president de la Republique avec une kippa sur la tête ?

  • 3
    joab's
    14 mars 2019 à 10:46 / Répondre

    Cette idée de faire une « vache sacrée » de la loi de 1905 est contre productive. C’est servir la soupe aux differents religieux en faisant (ils ne se privent pas de le dire) de la laïcité une sorte de nouvelle religion concurente.
    L’état laïque n’a pas à avoir peur de réouvrir le dossier laïcité et de s’ajuster aux nouvelles menaces et situations.

    • 5
      Jules
      14 mars 2019 à 10:55 / Répondre

      Si ce n’était que « réouvrir le dossier laïcité pour l’ajuster aux nouvelles menaces et situations », ce serait très bien.
      Le problème c’est que là on peut craindre que ce ne soit que pour l’ajuster aux désideratas des religions et des religieux, les catholiques principalement dont Macron est très (trop ?) proche…

      • 6
        joab's
        14 mars 2019 à 10:58 / Répondre

        Pourquoi « CRAINDRE » ? Il n’y pas à se réfugier dans la crainte !

      • 9
        Marcos
        14 mars 2019 à 11:55 / Répondre

        Ton côté anti-catho primaire ne te grandit pas et te rend aveugle !!!

  • 2
    viking athée
    14 mars 2019 à 08:56 / Répondre

    Il y a bien une révision de la loi de 1905 qui devrait bien être remise au goût du jour,c’est bien l’abrogation du Concordat qui fait tache dans notre République Laîque ,et qui enfreint l’egalité entre les droits des départements et de ceux qui y vivent.Chiche M.Macron!!!

  • 1
    LIONEL MAINE
    14 mars 2019 à 00:17 / Répondre

    Avant de conspuer notre Président, connaissez-vous réellement les tenants et aboutissants de la Loi de 1905 ? Personnellement, je la vis, quasiment au quotidien, professionellement. Je vous rappelle, humblement, que ce n’est pas la vision du « Petit père Combes »qui a eu gain de cause mais, bien celle de Briand. Depuis cent quatorze ans, c’est bien de « Catho-laicité » qu’il faudrait parler et, surtout, ne brandissez pas l’argument facile de défense du Patrimoine, c’est bien trop simpliste. Merci.( A chaud, de retour de Tenue, l’esprit embrumé de vapeurs éthérées. … Désolé. ?el.)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous