GCGFF

Un communiqué du Grand Chapitre Général Féminin de France

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

mardi 11 avril 2017
  • 20
    evygold
    17 avril 2017 à 16:17 / Répondre

    Bravo mes sœurs, voilà qui est dit et bien dit!

    mais quelqu’un pourrait-il me renseigner sur la question de savoir où ce communiqué a-t-il été communiqué, où? et à qui?

    beau travail en tous cas!

    Une sœur

    • 21
      Mélusine
      17 avril 2017 à 18:13 / Répondre

      Il a été selon mes sources à l’AFP et aux blogs maçonniques

  • 19
    lazare-lag
    15 avril 2017 à 15:06 / Répondre

    Question qui n’a rien à voir mais qui s’adresse peut-être un peu plus particulièrement aux Féminines, aux Soeurs.
    Evelyne Sullerot est décédée le 31/03 dernier je crois bien. Sociologue, féministe, elle est également connue comme co-fondatrice du Planning Familial.
    Je me suis laissé dire ici ou là, propos d’agapes peut-être, que le Planning Familial pourrait ne pas être une structure totalement étrangère à la Franc-Maçonnerie féminine.
    Quelqu’un ou quelqu’une sait-il si Evelyne Sullerot était une soeur?

  • 18
    lazare-lag
    15 avril 2017 à 12:26 / Répondre

    « Papygrincheux », « Mamygrincheuse », « Géplu », « Chicon », « Viking l’athée », « Reco et c’est frère », « Astronome64 », « Jean de Mazargues », « 357 et plus », et tous les autres….
    C’est très intéressant le choix d’un pseudo, ça mériterait une étude à elle toute seule.
    Pourquoi, alors que la palette est large, que l’univers est grand, que l’horizon qui se découvre devant nous est immense en matière de mots et de noms, pourquoi choisir telle ou telle « enseigne », si je puis dire?
    A la différence de son propre nom, celui qui s’impose à nous pour toute une existence, et que nous n’avons pas choisi, pour le pseudo nous faisons un acte volontaire.
    Quoique, un psy trouverait peut-être à redire sur une totale liberté de choix dans cet acte personnel là.
    Mais nous n’allons pas ici entamer une planche sur le libre-arbitre.
    Volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, que voulons-nous faire passer dans le choix d’un pseudo? Que voulons-nous dire? Ou, a contrario, que voulons-nous cacher?
    Que voulons-nous cacher, en effet, puisque nous abritant derrière notre pseudo, nous ne voulons pas exposer notre véritable identité.
    Certes, ici, sur un blog maçonnique, il peut s’agir simplement de ne pas se dévoiler en tant que Franc-Maçon(ne), mais quand même.
    Et que voulons nous dire malgré tout, même de manière brouillée, ou cryptée, de nous même? Parfois une allusion géographique, d’origine ou de domiciliation. Parfois un trait de caractère, parfois un clin d’oeil cinématographique, parfois quelque chose de plus complexe. Parfois rien, rien de tout cela. Mais rien existe-t-il vraiment?
    J’ai écrit plus haut, et ça m’est venu instinctivement, au fil de l’eau, en totale improvisation, que nous choisissions une « enseigne ».
    Dans enseigne, à y réfléchir, il y a un peu de tout ça. Enseigne au sens (vieilli) commercial de se faire remarquer un mimum, et enseigne aussi au sens où, peut-être, on veut (tout en s’abritant derrière) enseigner, au sens de faire passer un enseignement sur soi-même.
    Voilà, de manière spontanée, ce que cet incident de doublons entre deux pays grincheux m’inspire.
    Et c’est finalement très intéressant me semble-t-il.

  • 16
    tartuf_rit
    13 avril 2017 à 23:16 / Répondre

    A Vincent d’accord avec toi, mais il est vrai que, je suis désolé de le rappeler qu’en 1794 c’est pour avoir éliminé les « partageux » que Robespierre est tombé (perte de majorité et non mobilisation des faubourgs pour le défendre alors que c’était eux qui détenaient l’artillerie, ce que se sont empressés de modifier ceux qui ont mis en place Thermidor avec le résultat que nous connaissons. Et il est vrai que ce sont les « écossais » et non le GO qui se mobilisèrent les premiers durant la Commune suivis en cela par l’Obédience du GO. D’ailleurs je pense qu’au mur des Fédérés La Loge Symbolique Écossaise devrait y avoir sa place. Et je rappelle que Louis Blanc fut membre de celle-ci. Et que je sache ce n’est pas Staline, en 1919!, qui fit tirer sur les spartakistes et si il est vrai il y eut de tels débordements du côté républicains espagnols,ce n’est pas non.plus Staline qui fit interner les républicains espagnols qui vinrent se réfugier en France, reconnaissons toutefois que les sociaux-démocrates n’étaient plus au gouvernement et que Blum avait perdu sa majorité. Mais bon ce n’est que de l’histoire et souvenons nous de ce qu’en disait Hegel, prédécesseur en cela de Marx.

    • 17
      Vincent Marche
      14 avril 2017 à 09:50 / Répondre

      d’accord, ce n’est pas Staline qui fit tirer sur les spartakistes ; mais c’est bel et bien Lénine et Trotski qui en 1921 fit tirer sur les marins de Cronstadt, qui se mutinèrent contre la dictature du parti bolchevik. Et c’est aussi Staline qui fit éliminer les membres du Poum par le NKVD et les anarchistes espagnols par les membres du parti communiste espagnol.
      Quant à la Commune, ce « suivis en cela par l’Obédience du CO » est plus que surprenant. A ma connaissance Le GM de l’époque Babaud-Larribière et la majorité du CO était du coté des Versaillais. Le ralliement de Frères à la Commune fut le fait de loges du GO et surtout de Frères maçons écossais. Ce n’était pas des « marxistes », c’étaient des « socialistes libertaires » anarchistes.
      Je dois dire à ce propos que voir certains grands-maîtres se rendre en pèlerinage chaque année au mur des fédérés me laisse pantois. Cela relève de la fabrication d’un mythe mensonger, de la captation d’héritage, de l’usurpation de la mémoire et du révisionnisme historique qui fleure bon l’esprit stalinien.

  • 11
    Papygrincheux
    13 avril 2017 à 12:59 / Répondre

    Merci GEPLU ! Intentionnel ou non ce détournement d’une « expression populaire » que j’utilise depuis de nombreuses année avait, je le reconnais, le don de m’agacer de plus en plus…Quoi qu’il en soit je suis étonné de l’inertie de l’usurpateur, ou pseudo-usurpateur, et ne comprends pas son obstination, n’en parlons plus: pour ce qui me concerne c’est oublié mais…

    • 12
      GépluAdministrateur
      13 avril 2017 à 13:54 / Répondre

      Tu as visiblement bien choisi ton pseudo, papy ! 🙂
      Quant à « l’usurpateur », je ne vois ni inertie ni obstination puisque dès que tu as « réagi » il s’est manifesté pour s’excuser et dire qu’il (ou elle) modifiat son pseudo.

  • 10
    Mamy grincheuse
    13 avril 2017 à 12:36 / Répondre

    Désolé papy et Geplu
    Toutes mes excuses.
    Il n’y avait aucune volonté d’usurpation de ma part, juste un hasard malheureux.
    Du coup je change de genre.

    • 15
      Papygrincheux
      13 avril 2017 à 17:19 / Répondre

      TRIBIZ MAMY! N’en parlons plus. Merci pour tes félicitations GEPLU.

  • 9
    Lionel MAINE
    13 avril 2017 à 11:24 / Répondre

    Conseil de pseudonyme au nouveau venu : Papy Mougeot .

  • 6
    Papy grincheux
    12 avril 2017 à 17:47 / Répondre

    « les aventuriers de la double-vue » ?????
    Moi pas comprendre ce que cela veut dire

    Quant à éradiquer le neo fascisme, il faut à la fois :
    – commencer par voter pour qui on veut, sauf pour sa représentante,
    ce qui n’interdit pas de continuer le travail critique contre celles et ceux qui se résignent en oubliant le passé;
    – ne pas continuer à désespérer le peuple en se ralliant sans nuance au neo libéralisme qui ne profite qu’aux élites.
    Combien de maçonnes et maçons sont ils prêts à comprendre cela, peut-être pas beaucoup, mais alors qu’ont-ils donc appris en loge, à s’améliorer, à dégrossir leur pierre ?

    • 13
      Chicon
      13 avril 2017 à 16:57 / Répondre

      « Les aventuriers de la double-vue » est un terme qui qualifie les franc-maçons. Cela doit vouloir dire qu’ils voient les apparençes et le sens caché des choses.C’est un terme rencontré parfois dans la littérature maçonnique.

  • 5
    papy grincheux
    12 avril 2017 à 11:37 / Répondre

    Devoir de mémoire, point barre.

  • 3
    tartuf_rit
    12 avril 2017 à 01:04 / Répondre

    Oui je viens découvrir cette prise de position, qui dit au moins clairement ce que nos FF disent très ( trop) timidement. Dommage qu’il ne soit pas dit plus clairement que cette résurgence, car c’en est une provient aussi de la volonté de courir tous les lièvres à la fois et surtout de s’opposer aux vrais « partageux », comme on avait su le faire en 1794 et plus près en 1919, en faisant tirer sur les spartakistes, permettant à « Monsieur Hitler » (c’est ainsi que le dénommait la presse, dite bourgeoise ou sociale démocrate, voyant en lui un ardent défenseur de la liberté de s’enrichir, surtout après la disparition des SA) elle changea, cette presse assez tardivement et le moins que l’on puisse dire, c’est que les républicains espagnols ne furent guère soutenus, par les démocraties, surtout la française. Il est vrai que le manque d’entente entre chacun des mouvements ne permettait guère de choisir. Cela étant démission et veulerie de notre classe politique qui a mis entre les mains d’au moins deux des candidats la possibilité d’organiser un pouvoir très autoritaire et très encadré nous coûtera très cher en terme de liberté non plus économique mais politique. Le film « V » sera peut-être prémonitoire malheureusement.
    Mais encore bravo aux frangines qui ont le courage d’appeler un loup un loup.

    • 4
      Chicon
      12 avril 2017 à 10:58 / Répondre

      Et maintenant si « Les aventuriers de la double-vue » s’attachaient a comprendre la montée lente de l’extremisme de droite en Europe au lieu de le critiquer, on trouverait le moyen peut être de l’éradiquer.

    • 14
      Vincent Marche
      13 avril 2017 à 17:14 / Répondre

      En d’autres lieux et d’autres temps je t’aurais dit « d’où parles-tu, camarade ». Ce n’est pas le lieu d’une telle polémique. Néanmoins, la vérité étant une ET multiple, je me permets de te rappeler que, pendant toutes les années de la montée au pouvoir des nazis, le parti communiste allemand a été l’allié objectif du parti national-socialiste. En effet, selon l’orthodoxie stalinienne de l’époque, il n’y avait pire ennemi que la « vermine sociale-traitre ». Quant à la République Espagnole, s’il est vrai que les démocraties occidentales n’ont guère aidé les républicains espagnols, il n’en est pas moins vrai que Staline a beaucoup œuvré pour anéantir les membres du POUM. Il faut dire que l’antagonisme entre le « socialisme libertaire » anarchiste et le « socialisme autoritaire » des communistes datait de la Révolution d’Octobre. Les premiers opposants au Parti communiste étaient de gauche, des socialistes libertaires. Sur toute cette période, il faut lire « S’il est minuit en ce siècle » de Victor Serge, « vers l’autre flamme » de Panaït Istrati, et toute l’oeuvre d’Arthur Koestler. Cela permet d’éviter de réciter un catéchisme mensonger. Pour ma part, entre un « capitalisme d’état » version communiste et un « capitalisme ultra-libéral » défendu par la social-démocratie, je ne vois pas grande différence. Les vrais « partageux » sont les socialistes libertaires et ce n’est pas, non plus, l’ultra-gauche « trotskyste » qui les représentent.
      PS : C’est une escroquerie intellectuelle que d’avoir vu pendant des années le Parti Communiste Français rendre hommage au « mur des fédérés » aux Communards. Ils rendaient hommage à ceux avec qui ils étaient en complet désaccord. Vallès et ses camarades étaient des socialistes libertaires, francs-maçons écossais, accessoirement. Quant au pèlerinage fait chaque année au Père-Lachaise à l’initiative du GODF (alors que le CO de l’époque était Versaillais), cela relève du même traficotage de l’histoire.
      Etre un « maçon libre » commence sans doute par remettre en cause ses propres mythes.

  • 2
    Désap.
    11 avril 2017 à 22:09 / Répondre

    D’accord avec Papy G.,
    Bravo les Frangines !!

  • 1
    papy grincheux
    11 avril 2017 à 18:12 / Répondre

    Pas tout à fait sur le même ton. Moins craintif ce me semble quant à la désignation de l’ennemi. plus resserré, et donc plus efficace. Bravo, les frangines!

    • 7
      Papygrincheux
      13 avril 2017 à 09:30 / Répondre

      Je sollicite l’intervention de GEPLU afin qu’il mette bon ordre dans l’utilisation de pseudos. Je pense avoir l’antériorité pour ce qui est de celui de « PAPY GRINCHEUX » que j’utilise depuis des années. Si tel n’est pas le cas j’en changerai, si non que le fumiste qui s’obstine à parler en mon nom ferme sa gueule une fois pour toute ou qu’il ait le courage de me contacter personnellement via GEPLU qui a la possibilité d’identifier avec certitude les intervenants sur son blog.
      PAPY GRINCHEUX

      • 8
        GépluAdministrateur
        13 avril 2017 à 10:35 / Répondre

        Il est exact que « Papy Grincheux » est utilisé, de façon plus ancienne par « c.l. ». Un autre frère vient aussi d’utiliser ce pseudo. Je n’avais pas prêté attention à l’identité de l’utilisateur, et donc pas vu qu’il s’agissait d’un autre Papy Grincheux.
        Je ne suis pas sûr que le second Papy ait intentionnellement « détourné » ce pseudo, peut-être n’est-ce que le fruit d’un hasard, « Papy Grincheux » étant une expression populaire assez courante, mais l’antériorité de l’usage soit respectée. Le nouveau Papy Grincheux est donc prié de publier sous un autre pseudo.
        Ceci dit le logiciel qui gère ces commentaire ne dispose pas de filtre lui permettant de mettre en parallèle l’expéditeur et le pseudo, et n’ayant pas non plus en mémoire tous les utilisateurs inscrits (plusieurs milliers), je n’ai pas de moyens d’éviter les doublons. Il se peut donc que d’autres pseudos soient, volontairement ou involontairement « détournés ». Il suffit alors de m’en faire part… 🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous