glff_gliff

La GLIFF : Pourquoi sommes nous la ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

mercredi 23 novembre 2016
Étiquettes : ,
  • 36
    Alain
    28 novembre 2016 à 00:07 / Répondre

    Il me semble que tout a été dit et que l’avenir jugera.
    Je suis sincèrement désolé de voir que mes propos ont pu être interprétés comme « agressifs » et sans doute ai-je été maladroit et vous voudrez bien MTCS et TCF m’en excuser.
    Je n’ai aucune acrimonie vis à vis de quiconque et je crois avoir dit que je respectais toute démarche ce qui ne veut pas dire que je l’approuve.
    Je ne m’offusque pas des critiques qui me sont destinées et peut-être sont elles justifiées.
    Simplement rappelons que le Pacte social (l’équivalent d’un règlement intérieur) est la règle commune que chacune doit acceptée dans la mesure où il est le fruit d’une décision collective ; une procédure est d’ailleurs prévue pour régler les conflits internes. Toute organisation ne peut fonctionner sans une règle et même si c’est difficile d’être minoritaire , il faut savoir l’accepter en attendant des améliorations qui deviendront effectives après approbation de la majorité.
    La division est le mal du monde profane et l’initiation est censée nous en préserver.
    Que la Paix règne dans les coeurs.

    • 38
      Biscotte
      28 novembre 2016 à 09:20 / Répondre

      Ma TCS
      Tu invoques la justice maçonnique
      Tu parles de manquement de parjure alors que ces ss ne sont coupables de rien c’est sans doute ce qui est « perçu » comme agressif !:
      Relis tes serments et autres textes et tu verras qu’elles ne font rien d’autre que de créer sans attaquer personne ni jamais dire du mal au contraire sur leur site elles se declarent fières d’être issues de la glff.
      La réalité c’est que certaines pensent avoir le monopole de la fm féminine et de ce qui va avec que d’autres avaient un projet similaire et qu’elles se sont fait griller la politesse et qu’en fin d’autres sont vexées de ne pas avoir été consultées.
      Comme lors d’une création de loge…
      Tout cela n’est que manifestation de l’ego.
      Et si on leur fichait la paix ?

  • 35
    Chicon
    27 novembre 2016 à 20:27 / Répondre

    @Amertume – Alain est un transgenre, aussi ne sois pas étonnée de ses réactions mal assurées qui finissent dans une agressivité imprévue. C’est dû à son caryotype XYX acquis en surnuméraire et chimiquement instable.

    • 37
      Désap.
      28 novembre 2016 à 08:47 / Répondre

      @ BAF Chicon
      Celle-la elle est très bonne ! :-))

  • 31
    Pierre-Philippe Baudel
    24 novembre 2016 à 20:12 / Répondre

    Cette mise au point m’apparaît personnellement être conforme à l’esprit et à la lettre maçonnique. Reste cependant en suspens la question : pourquoi créer une obédience ? Pourquoi ne pas rejoindre l’une ou l’autre entité maçonnique déjà existante ? D’autant que certaines permettent de fonder des loges exclusivement féminines.

  • 26
    Désap.
    24 novembre 2016 à 17:11 / Répondre

    La vertu s’avilit à se justifier
    Voltaire
    Mes Soeurs, si vous me le permettez, au travail !

    • 28
      Mémé
      24 novembre 2016 à 17:40 / Répondre

      Comme ici il n’est certes point de vertu, la
      justification ne serait pas avilissante

      • 29
        Désap.
        24 novembre 2016 à 19:43 / Répondre

        Chère Mémé, je ne saurais te reprocher d’être atteinte de cécité,
        mais la bonne nouvelle est que la forme dont tu souffres dispose d’un traitement infaillible : la Maçonnerie.

  • 25
    uneSoeur
    24 novembre 2016 à 15:07 / Répondre

    Bonjour,
    Avoir le courage de créer une Obédience, avec toutes les méchancetés que certains FF et SS vivent au sein de leur Loge et Obédience, est parfaitement louable ! Certains d’entre vous ont-ils fait autant de « caca nerveux » lors d’autres créations ?? Félicitations mes SS:. , soyez en pleine lumière le plus vite possible !
    Moi-même très déçue par des comportements autant nauséabonds que collabo de FF et SS (surtout des FF d’ailleurs…) élus aux hautes instances (on dit comme ça n’est ce pas ?), je trouve qu’il faut du courage et une bonne dose d’insouciance pour re-démarrer….. comme quoi lorsqu’on a le sens de la responsabilité de l’engagement signé en entrant…..il reste toujours une petite flamme positive.
    Et je ne suis ni : à la GLFF mais GLMF, ni au REAA mais RF, plus aux HG….. et presque plus en Loge….. après des années de passion …..

    • 27
      Mémée
      24 novembre 2016 à 17:32 / Répondre

      Le processus de scissiparité continue, une sorte d’individualisme organisationnel.
      Où s’arrêtera-t-il?
      Cela dit, pour les précédentes scissions, elles ne se sont pas faites en souterrain.
      C’est une première et pas très glorieuse.
      Dire que cela va continuer jusqu’au printemps,
      on risque fort de se lasser.

  • 20
    Mémée
    24 novembre 2016 à 11:17 / Répondre

    Plusieurs dizaines d’années de boutique pour la plupart, dis tu mon ange féminisée, et je puis me permettre de le souligner parce que moi aussi je ne suis pas une perdrix de l’année.

    Mais si vous pensez que les anciennes peuvent proposer mieux qu’une maison de retraite pour spiritualistes, une sorte de couvent sans cité, les frangines, ce que vous vous gourez comme chantait Greco, même si on vous soutient dans l’ombre. En gros, vous êtes à la maçonnerie ce que Fillon est à la droite. Ah, j’oubliais, pas de sociétal. .. Mais ça vous rattrape. Quant tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupe de toi.
    Amen

    • 30
      Chicon
      24 novembre 2016 à 19:44 / Répondre

      Chere Mémee, tu confonds franc-maconnerie ( mesure, reflexion ) et engagement politico-societal (agitation, action ). C’est vrai que la frontière n’est pas toujours nette dans ce monde d’excités et désabusés.

  • 15
    Alain
    23 novembre 2016 à 21:08 / Répondre

    Il est normal qu’une opinion puisse être contestée et que d’autres frères ou soeurs aient un commentaire différent de celui que j’ai émis concernant ce projet de scission de la GLFF.

    Je me permets de répondre au reproche d’intolérance :

    La soeur « Gabrielle » porte parole annonce le projet de création par des soeurs de la GLFF d’une autre Grande Loge sous prétexte qu’elles souhaitent une GL plus orientée vers la démarche initiatique et souhaitent garder l’anonymat sans démissionner de la GLFF pour essayer d’entraîner le maximum de soeurs ; ce faisant :
    – elle parjure le pacte social qu’elles ont signé et qu’elles se sont engagée à respecter,
    – elle créé un débat en dehors des loges car il ne peut se tenir dans le cadre de la GLFF du fait de leur lâcheté,
    – elle mette en cause la crédibilité de la GLFF sur des rumeurs invérifiables.
    – elle mente effrontément en publiant un site internet d’une grande loge qui n’existe pas !

    Que de mensonges et de parjures pour des soeurs qui souhaitent être dans la recherche initiatique : l’initiation à la mafialisation de la société ?

    Et ce serait être tolérant de dire que tout va très bien Madame la Marquise !

    Je crois que l’on accepte d’être initié(e) franc-maçon(ne) on accepte des devoirs : le premier devoir c’est celui de la Responsabilité !

    Etre responsable ce n’est pas de dire on « se tire ailleurs parce que c’est plus bat ailleurs ! » : çà c’est la gaminerie puérile !

    Comment peut-on tolérer cela ! Quel esprit responsable peut tolérer cela ! C’est triste et affligeant et elle devrait avoir en mémoire toutes les maximes des hauts grades qui condamnent la déloyauté !

    • 17
      Kreutzfeld-Jacob
      24 novembre 2016 à 09:14 / Répondre

      Je ne veux voir qu’une seule tête dans les rangs et repetez apres moi : mademoiselle la directrice est gentille !

    • 21
      Nebali
      24 novembre 2016 à 11:25 / Répondre

      Où dans le rituel il est parlé de parjure social ? Il faut arrêter avec ces arguments de Godwin maçonnique. De toute façon ce sont des SS libres dans une loge libre. Dans la vie il faut savoir en (toute circonstances) faire la différence entre ce que tu peux accepter et ce que tu dois refuser. Tout le reste…

    • 23
      Babou
      24 novembre 2016 à 13:10 / Répondre

      Ouf cher Alain nous voilà rassurés sur la « Intelligence attitude » de la présidente que vous avez tant loué … et vous semblez bien informé. Oud … On retrouve bien l’ambiance de la « maison » décrite dans le texte « pourquoi nous sommes là ». SUS à l’ennemi … menaces … intimidation … Si j’ai un conseil à donner aux malheureuses déjà « présumées coupables » c’est de rester planquées … et continuer le travail maçonnique ! Courage

    • 33
      FRANCE
      25 novembre 2016 à 21:09 / Répondre

      cool Alain ! tu es tellement en colère que tu me fais de la peine. C’est en lisant des mots blessants comme les tiens que l’on comprends pourquoi le dialogue est impossible dans certains cas

    • 34
      AMERTUME
      27 novembre 2016 à 18:46 / Répondre

      Mon TC Alain
      Tes commentaires montrent que tu n’es pas indépendant(e) du sujet, que tu es une S de la GLFF. Qui parle de Pacte Social dans les autres Obédiences, que d’intolérance dans tes propos !

      Je croyais que nous étions Libres et de Bonnes mœurs ! Il m’a été enseigné que les chaines étaient tombées et que ce n’est qu’en femme libre que je pouvais passer la porte du Temple !

      Mon TC Alain, je te propose cette parabole :
      « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! »

      Car à propos du Pacte Social, la première à ne pas le respecter c’est bien MTB. Bien des SS se sont levées sans succès pour lui rappeler des règles élémentaires mais en vain.
      Alors les leçons garde les pour toi

  • 10
    Menthe à l'eau
    23 novembre 2016 à 17:46 / Répondre

    Colonne, si tu vois de la clarté dans ces propos, tu dois avoir de bonnes lunettes.
    Moi j’y vois de la soupe écossaise. D’ailleurs, c’est assez étonnant de constater combien les courants spiritualises sont tous très divisés, Memphis-misraïm a le pompon, le RER et le REAA n’en sont pas loin. Concernant ce REAA, ici en cause, cela vient des Suprêmes Conseils dont les dirigeant(e)s se croient si près de la lumière, à l’étage des anges qu’ils ou elles fréquentent qu’ils ou elles en sont aveuglés. Côté masculin, c’était déjà la franche caricature, et voilà que ces dames s’y mettent. C’est leur droit le plus strict, mais la manière de construire cette scission n’a rien d’élégant, c’est le moins que l’on puisse dire. Pas très courageux non plus.

    • 13
      Biscotte
      23 novembre 2016 à 19:32 / Répondre

      Je suis comme Colonne, je trouve très clair et riche et pourtant je ne sais ni lire ni écrire !

    • 32
      Brumaire
      25 novembre 2016 à 17:37 / Répondre

      C’est plus que lassant de lire les mêmes antiennes à propos des SC qui auraient tous les défauts. Là comme dans les loges, on trouve de tout, même des FF/SS qui ne détiennent pas la Vérité, qui oeuvrent silencieusement et sans esbrouffe, qui n’ont pas le virus de la cordonnite aiguë.
      Pour en revenir à la GLIFF, sans doute nos SS n’ont-elles pas trouvé ce qu’elles cherchaient à la GLFF, peut-être n’ont-elles pas été entendues: il est vrai qu’avec l’actuelle TRGM, ce n’est pas simple.
      Pourquoi ne vouloir que des loges orientées vers, soit seulement du symbolisme, soit seulement du sociétal, alors que le travail d’une loge est d’aider ses membres à être mieux qu’ils n’étaient avant d’entrer,et à travailler, avec nos outils, à ce que la société soit plus juste, plus fraternelle, plus libre? C’est dire que le regard sur la société se nourrit de notre travail avec nos outils et symboles.
      Faut-il pour autant créer une mini-obédience de plus dans le PMF qui en regorge?
      Pourquoi ne pas appeler un chat, un chat,et ce qui est en train de se passer, non pas un essaimage, mais une scission?
      Pourquoi doivent-elles ajouter deux adjectifs dans leur titre? Une Grande Loge ne serait donc plus d’essence initiatique?
      Et, lorsqu’elles se réclament d’être, je cite « une alliance universelle fondée sur la fraternité », en se déclarant francophone, cette nouvelle GL rétrécit sérieusement son champ d’action fraternel et n’est déjà plus « une alliance universelle ».
      On ne fait jamais assez attention aux mots qu’on utilise, ils montrent souvent la face cachée d’une trop belle façade.

  • 6
    Colonne
    23 novembre 2016 à 15:41 / Répondre

    Bravo mes SS pour la clarté du propos. Sans doute aurez-vous à faire à quelques « zinzins » (Sic), qui vous expliquerons de manière peu aimable que ce que vous faites n’a rien d’initiatique, lors même que votre projet est né du constat que de plus en plus de monde semble avoir perdu de vue ce qui caractérise une société précisément initiatique. Ce monde semble avoir perdu ce que cela implique et surtout signifie. Il est étonnant au passage de remarquer à quel point ce sont ceux qui se revendiquent d’une certaine modernité qui sont au final au non même de cette sacro-sainte modernité, totalement intolérants.
    Bonne chance à vous !

    • 8
      aymeri
      23 novembre 2016 à 17:25 / Répondre

      Bien d’accord avec ce FF de cette colonne !
      Des « pisse vinaigre » même en maçonnerie il y en a hélas ! que trop ici bas !
      Suivez votre chemin les Filles !

  • 5
    Alain
    23 novembre 2016 à 13:33 / Répondre

    MTCS « Gabrielle »,

    D’abord, tu as mis la barre très haut en te mettant dans la peau de cet ange ! Ne crois tu pas, si ce choix d’avatar correspond à vos intentions, que c’est un peu exagéré : quelle bonne nouvelle annonces-tu ?

    La démarche initiatique c’est d’abord dans la loge qu’on la réalise et il m’aurait semblé honorable, si vos intentions correspondent à ce que tu proclames, que votre projet se vérifie d’abord dans une création de loge et il ne me semble que l’obédience GLFF aurait pu s’y opposer.

    Dans un 2ème temps et dans le cas d’une réussite de ce projet vous pourriez vous en prévaloir pour démontrer la justesse de votre analyse.

    Or là rien de tel ! Comme dans le monde profane, vous ne supportez plus d’être minoritaire et vous cherchez le prétexte pour fonder votre propre zinzin : cela n’a rien d’initiatique !

    Tout en respectant ce à quoi vous croyez, on ne peut qu’être triste devant tant d’irresponsabilité de pulsion suicidaire collective pour un peu d’hédonisme de 1er degré.

    Malheureusement, vous en serez les premières victimes car rien ne naîtra de ce maelstrom sans saveur : qui peut croire que l’ange peut vous habitez ?

    La GLFF a la chance d’avoir une grand maîtresse intelligente, ouverte sur le monde et le vécu des femmes ; elle cherche à donner à son obédience une belle authenticité pour valoriser la place du féminin dans une alliance du sacré et du vécu ! C’est un beau projet qui s’inscrit dans une complémentarité entre ce qui peut être la mixité du GODF et la spécificité masculine de la GLDF ; tout le monde peut y trouver son compte sans agressivité inutile !

    Réfléchissez bien et surtout préservez les soeurs d’une illusion prévisible !

    • 7
      Chicon
      23 novembre 2016 à 17:08 / Répondre

      @alain –  » La GLFF à la chance d’avoir une Grande Maîtresse intelligente  » personne n’en doute et la solution en sera la mesure.

    • 9
      Paulo
      23 novembre 2016 à 17:37 / Répondre

      Mon TCF (ou ma TCS ?) tes propos sèment un léger doute sur ton autonomie de pensée !
      Quel plaidoyer pour la GLFF et sa GM qui pourtant face à cette création donne d’elle une image assez décalée par rapport à la représentation que tu t’en fais (coulisses du Salon M du livre où cela fulminait sévèrement).

      Mais manifestement tous les coups sont permis contre ces femmes qui aspirent apparemment à retrouver un idéal maçonnique qu’elles ne trouvent dans leur obédience. Quelle désillusion risquent-t-elles d’avoir à quitter un système coercitif au point d’en faire des « ennemies » alors justement qu’elles semblent bien inoffensives. Si on les laissait tranquilles ? moi je les aime même sans savoir de qui il s’agit… Bravo les filles, persévèrez

    • 11
      Azerty
      23 novembre 2016 à 17:48 / Répondre

      Surprenant d’agressivité ce commentaire, alors qu’il se conclut en demandant pas d’agressivité inutile !
      Elles t’on fait quoi Gabrielle et ses copines, Alain ?
      Pourtant, t’appelant Alain et pas Aline tu n’est pas membre de la GLFF, alors pourquoi tant d’implication ?
      Et je ne peux qu’être d’accord avec Chicon : si la GLFF a la chance d’avoir une grande maîtresse aussi intelligente et tout et tout, qu’elle le montre. C’est à ses réactions sur ce « problème » (pour certaines) qu’elle sera jugée…

      • 14
        Menthe à l'eau
        23 novembre 2016 à 19:53 / Répondre

        Elle a raison de ne pas répondre à des taupes, au sens politique du terme.

        • 22
          gratte gratte
          24 novembre 2016 à 12:10 / Répondre

          Sauf que par derrière ça castagne on dirait !

    • 12
      Chicon
      23 novembre 2016 à 18:48 / Répondre

      @alain – tu as raison et le réveil sera douloureux pour les contestataires si leur mouvement est marginal et ne concerne que quelques centaines de SS. D’ou leur discretion pour eviter de se faire exclure ou marginaliser.  » La GLIFF , combien de divisions ? « . Est ce un mouvement « de fond » ou un « epiphenomene » ? Wait and see.

    • 16
      BETELGEUSE
      23 novembre 2016 à 23:33 / Répondre

      quel plaidoyer !! sommes nous en F.M. ?? est ce que le culte de la personnalité existe ?? rassurez moi !! je pensais, bêtement, qu’aucun homme et qu’aucune femme ne peut se prévaloir d’une INTELLIGENCE … presque supérieure ! ni d’un prestige résultant d’une élection .. c’est vrai que la figure d’un « souverain » comme d’une G.M. est souvent omniprésente.
      je voudrais vous rappeler le « je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien » – SOCRATE, le fameux adage chez PLATON … je ne vous rappelle pas l’oracle de DELPHES, la pythie etc…
      Toutes les G.M. sont des femmes intelligentes avec de beaux projets .. alors pourquoi des SS. quittent elles la G.L.F.F. pourquoi cet « essaimage » ? pourquoi cette agressivité ??
      M.T.C.S. GABRIELLE, j’espère que tu as bien réfléchi comme te le conseille notre F.ALAIN …. ??? poursuit ta route et conserve tes illusions …

    • 19
      Biscotte
      24 novembre 2016 à 10:22 / Répondre

      Bonjour Aline (ALAIN),
      Je ne suis pas certaine que ces sœurs aient choisi un choix de confort ! Tu dis : « Elles souhaitent garder l’anonymat sans démissionner de la GLFF pour essayer d’entraîner le maximum de sœurs ce n’est pas ce que j’ai lu ! »
      Elles souhaitent prendre le temps de la construction sans encourir de représailles ce n’est pas la même chose et vu ta réaction et tes menaces, on peux les comprendre ! Une question : si cette obédience n’existe pas en qualité de puissance maçonnique et qu’elle est une simple association, où est le problème ? la liberté d’association tu en fais quoi ? Je me souviens que 40 SS ont assigné la GLFF devant les tribunaux civils en revendiquant cette liberté d’association (et une sœur qui est devenue TRGM et une qui veut se présenter après MTB !),(150 SS ont quitté une juridiction supérieure pour en créer une autre aussi justement pour des raisons analogues) le comble c’est qu’elles n’ont eu aucune sanction (les assignataires et leur supports). Il n’ y aurait pas 2 poids 2 mesures ? Et la FM féminine dans tout cela elle est où et la fraternité, la bienveillance,la liberté de conscience ? C’est vrai que c’est difficilement compatible avec la soif de pouvoir et la cordonnite…Consternant

      • 24
        Babou
        24 novembre 2016 à 13:25 / Répondre

        Très juste Biscotte … les assignataires avaient même créé un site internet largement diffusé en interne sur lequel on trouvait des liens pour consulter des documents sur l’intranet de la maison ! Dequerre ou qqc comme ça je crois … Ha Ha Ha !

  • 4
    Célia
    23 novembre 2016 à 12:28 / Répondre

    Merci mes SS, de cet appel d’air.
    Votre projet témoigne d’une sagesse, d’une force et d’une beauté salutaires ! Vos mots sont particulièrement émouvants pour une vieille maçonne comme moi. J’admire votre courage et j’espère sincèrement que votre idéal va pouvoir s’épanouir sans coup férir. La persévérance est le fondement d’une telle démarche et vous semblez en avoir.

    Bravo

  • 1
    BETELGEUSE
    23 novembre 2016 à 10:44 / Répondre

    La F.M. est toujours une nouveauté sans cesse renouvelée et de temps en temps elle ouvre les portes et les fenêtres pour faire rentrer la fraîcheur. la F.M. n’est esclave de rien et surtout pas des règles édictées sans concertation;;; La F.M. ouvre toujours son coeur au seul commandement de l’Amour. la F.M. n’a pas peur de changer et de se remettre en cause : on verse toujours le vin nouveau dans des barriques neuves !! La F.M. est une FETE, elle n’est prisonnière de personne.. la F.M. dit toujours MERCI mes SS; mes Frères, et aussi « PARDON » et également S’il te plait ma SS. mon FF.
    Aucun Frère, aucune Soeur ne peut prétendre connaitre ce qui bon pour la F.M. Beaucoup d’entre nous cherchent le SAVOIR mais pas la SAGESSE : le savoir est attaché au passé, la sagesse appartient de l’avenir.
    La F.M. est un tapis de fleurs sur la terre : ce serait si ennuyeux de sortir de chez soi et ne voir que des pâquerettes , des pâquerettes noires et blanches …
    merci mes T.C.S. d’OSER quitter votre confort pour vous retrouver à bâtir une OBEDIENCE, rien que ça !!
    merci mes SS. de retrouver des mots remplis d’espoir et de FRAICHEUR par exemple humilité – MERCI de reconsidérer les LOGES « l’OBEDIENCE doit être au service des LOGES et non le contraire » je reprends les propos de Gabrielle …. nous sommes auprès de vous dans le silence et nos coeurs sont remplis d’espoir ..
    Merci et COURAGE

    • 2
      Lionel Maine
      23 novembre 2016 à 11:03 / Répondre

      Magnifique contribution !
      Pour ma part, j’ai une formule qui vaut ce qu’elle vaut : « J’appartiens à ma Loge et, l’Obédience m’appartient » !

    • 3
      aymeri
      23 novembre 2016 à 12:01 / Répondre

      La GLIFF envisagée avant consécration – ici ça n’est pas un vain mot – manifeste une forme de justesse dans sa démarche à venir ce qui fait appel à la prise de conscience de chacun de ce qui ressort comme être juste.
      Voilà un des caractères maçonniques qui vient renforcer l’exemplarité du maçon dans sa vie dans la cité.
      Bonne route à la GLIFF qui entrevoit de meilleures choses encore…

    • 18
      ESCLARMONDE
      24 novembre 2016 à 10:14 / Répondre

      Merci Bételgeuse pour tes interventions remplies de sagesse et d’amour.

      De tout coeur avec nos Soeurs qui osent!

      Nous les soutenons dans l’ombre, mais dans la Lumière de nos coeurs.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous